L’autogestion est un thème important pour les secteurs sanitaire et social. Les personnes vivant avec une maladie chronique et leurs proches doivent pouvoir acquérir les compétences leur permettant de gérer au mieux leurs difficultés du quotidien. C’est un thème auquel les médias s’intéressent également.

Bild

Magazine aspect (3/19): «Chercher et trouver un soutien efficace»

Agnes Witrahm, 56 ans, n’a guère le temps de s’ennuyer. Malgré son cancer et la per te de son emploi, elle profite à fond de chaque journée. Le cours d’auto - gestion Evivo l’a aidée à reprendre pied. Elle est sou te nue par la Ligue contre le cancer de Suisse orientale.


Bild

SWICA actualités (1/2019): «SWICA participe aux entraînements Evivo»

Désormais, SWICA prend en charge jusqu’à 95% des frais de cours Evivo au titre des assurances complémentaires.
 


Bild

L’autogestion est un perpétuel jeu d’équilibriste

« Le système de santé va connaître un immense changement de paradigme »
En Suisse, de plus en plus de personnes sont atteintes de maladies chroniques. Les problèmes liés aux addictions sont eux aussi largement répandus. La promotion de l’autogestion est donc amenée à gagner en importance à l’avenir.


Bild

SWICA actualités (1/2017): «Informations sur les cours Evivo»

Rhume des foins, goutte, diabète: l’impact des maladies chroniques sur la vie des personnes touchées diffère grandement d’un individu à l’autre. Le cours «Devenir acteur de sa santé» de l’association réseau Evivo aide les patients et leurs proches.


Bild

Spectra (115/2017): «Evivo fait du bien!»

«Evivo fait du bien!» – c’est ce qu’affirme le Dr Jörg Haslbeck, responsable de programmes au Centre de compétences Formation des patients, Careum Forschung, institut de recherche de la Haute école de santé Kalaidos, Zurich


Bild

Beobachter (1/2017): «Chronisch Kranke: Die chronisch Vernachlässigten»

Environ un quart de la population suisse est atteint d’une maladie chronique mais n’est pas correctement pris en charge. Un changement de système permettrait de faire des économies importantes.


Bild

24 heures (09/2016): «J’ai appris à gérer ma maladie chronique»

Encore peu connu en Suisse romande, le cours Evivo aide les malades à devenir acteurs de leur santé. Sandra Blanchard, atteinte d’une sclérose en plaques, l’a suivi. Sa vie a changé.


Bild

soH Magazin (3/2016): «Selbsthilfe für chronisch Kranke»

Le cours «Devenir acteur de sa santé», également connu sous le nom Evivo, aide à améliorer la qualité de vie et favorise les compétences en matière de santé en cas de maladie chronique et de handicap. Les cours rencontrent un très grand succès.


Bild

Competence H+ (2016/9): Diabète - nouvelles recommandations destinées aux hôpitaux.

Le Programme cantonal Diabète fait ses preuves dans le canton de Vaud. En juin dernier, il a édité des recommandations pour les hôpitaux, qui ne manqueront pas d'intéresser les établissements d'autres cantons.


Bild

Fondation Careum (2016): «Machtfaktor Patient – Gesundheit gemeinsam gestalten»

En février 2016, la Fondation Careum a publié la brochure «Machtfaktor Patient – Gesundheit gemeinsam gestalten» («Le patient, un facteur de puissance – concevoir ensemble la santé»). Depuis 2009, Careum s’engage pour que le patient soit mieux pris en compte dans la politique de santé et les soins. La question centrale est de savoir de quelle aide ont besoin les patientes et les patients pour qu’ils puissent mieux se rendre compte de leur responsabilité dans la gestion de leur santé – ensemble et à titre individuel – ainsi que pour participer aux décisions concernant leur santé et leur prise en charge. L’éducation des patients fait désormais partie intégrante de Careum Recherche et dispose de son propre centre de compétences. L’objectif de cette brochure est de vous présenter les dernières évolutions et tendances sur la compétence et la participation des patients et de contribuer ainsi à la formation de l’opinion. Hormis le public spécialisé et les décideurs politiques, nous souhaitions ainsi nous adresser en particulier aux organisations de patients, aux patients et à leurs proches.


Bild

Alliance Compétences en santé (2016): «Promouvoir les compétences en santé – Approches et idées», in: guide d’action de l’Alliance Compétences en santé

Grâce à ce guide, l’Alliance Compétences en santé veut mettre un outil offrant des aides concrètes et pragmatiques à la disposition des praticiennes et praticiens. Il présente la façon dont les objectifs et groupes cibles sont définis et décrit la manière d’intégrer les acteurs importants dans les processus en tenant compte de leurs besoins lors de l’élaboration et de la mise en œuvre de ces derniers. Le guide met en évidence de quelle manière les structures et ressources existantes peuvent être judicieusement intégrées au concept en faveur des compétences en santé. Il sert également d’outil pour la mise en œuvre de projets encourageant les compétences en santé, tant au niveau individuel qu’au niveau du système.


Bild

«Mit chronischer Krankheit arbeiten – (k)ein Problem?», In: ASU Arbeitsmedizin 11/2015

Dans leur vie (active), les actifs souffrant d’une maladie chronique sont confrontés à de nombreux défis. Les auteurs de cet article présentent les approches qui favorisent l’autogestion et permettent de mettre en pratique des stratégies afin de faire face. Ils abordent également les difficultés et les opportunités rencontrées lors du lancement et de la mise en place de ces programmes.


Bild

Deppeler, Michel (2015): «E comme Evivo», in: Bulletin des médecins suisses, 2015; 96(45): 1643–1644

«Evivo – devenir acteur de sa santé» est un programme d’autogestion destiné aux personnes souffrant de maladies chroniques. Il a été mis au point il y a plus de 20 ans par Kate Lorig au Stanford Patient Education Center. Evivo s’intègre parfaitement au nouveau «credo» de Santé2020. Si les patients restent tributaires du «savoir-faire des professionnels», ils doivent être intégrés au processus de traitement de manière participative. Le programme a été mis en place en 2012 en Suisse romande et alémanique, ainsi que dans les pays européens germanophones, en collaboration avec les organisations et les ligues de santé.


Bild

Haslbeck, Jörg (2015): «Compétence en matière de santé, maladies chroniques et “peer-to-peer healthcare”», in: spectra 110, sept. 2015, p. 4

En Suisse, les maladies chroniques et la multimorbidité font partie des grands défis du secteur de la santé. Selon les analyses de l’Observatoire suisse de la santé, près d’une personne de plus de 50 ans sur quatre vit avec au moins deux maladies chroniques. Il est donc fondamental pour ce groupe de population toujours plus nombreux d’acquérir une compétence élevée en matière de santé.


Bild

Maier, Edith, Ziegler, Elisabeth (2015): «Nudging im Gesundheitswesen», in: Clinicum 3-15, p. 76-81

Au cours des dernières décennies, les maladies chroniques telles que le diabète, les pathologies cardiovasculaires, les cancers, les bronchopneumopathies obstructives et l’obésité ont fortement augmenté et sont responsables, au total, d’environ 60% de la charge de morbidité (rapport sur la santé en Europe, 2009). Le manque d’activité, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool ainsi que l’alimentation déséquilibrée font partie des principaux facteurs de risque conduisant à l’hypertension et au surpoids. Avec le changement démographique, l’augmentation des maladies chroniques constitue un grand défi de société et va de pair avec des coûts de la santé en forte croissance.


Bild

Umiker, Bruno (2015): «Vivre en autogestion avec une maladie chronique», in: Magazine Aide et soins à domicile juin 2015

Entretien Magazine Aide et soins à domicile juin 2015: 5 questions à Bruno Umiker


Bild

«Starke Patienten leben besser!», in: communiqué de presse d’INSEA aktiv du 15 avril 2015

Les maladies chroniques telles que les rhumatismes, le diabète ou les troubles psychiques modifient le quotidien des malades et de leurs proches. Ils doivent s’occuper activement de leur santé, mais ils souhaitent également poursuivre autant que possible leurs activités habituelles. Dans le même temps, ils doivent cependant apprendre à gérer les hauts et les bas de leur forme physique et morale.


Bild

«Starke Patienten leben besser!», in: communiqué de presse de la Medizinische Hochschule Hannover du 30 mars 2015

Le programme d’autogestion INSEA pour les personnes souffrant de maladies chroniques s’installe à la MHH / le contrat de partenariat est signé.


Bild

Känel Kocher, Ursula (2015): «Mit chronischer Krankheit leben lernen», in: Aargauer Zeitung, 15 février 2015

Gérer les douleurs, préparer la consultation, surmonter le quotidien: les cours Evivo offrent une aide variée aux malades. Comment gérer le quotidien et rester le plus actif possible malgré une maladie chronique? Les cours Evivo aident les malades à s’adapter.


Bild

«Das Stanford Selbstmanagementprogramm “Gesund und aktiv leben” (Evivo)», in: Journal für Gesundheitsförderung 1/2015

L’étude européenne sur les compétences en matière de santé et les enquêtes réalisées en Allemagne l’ont bien montré: les personnes qui vivent avec une ou plusieurs maladies chroniques et dépendent souvent de prestations de soins disposent de compétences faibles ou insuffisantes en matière de santé.


Bild

« Sortir de la douleur » Senso (2013), p.14-16

Un article dans senso, le magazine du Groupe Helsana, depeint comment dans les cours Evivo les gens peuvent apprendre à mieux maîtriser les problèmes quotidiens engendrés par les maladies chroniques.


Bild

«Devenir acteur de sa santé», Dans: infoLigues (2013), p.3

Comment est-ce que les cours Evivo peuvent-ils faciliter une vie saine et active, malgré une maladie chronique ? Voici des explications dans le journal d’information des ligues de la santé vaudoises.


Bild

«Une nouvelle approche pour aider les malades chroniques», Dans: 24 heures/supplément 24 emploi (2013), p.1

Evivo fait la Une du supplément 24 Emploi de 24 heures. Annick Vallotton, secrétaire générale de l'Association vaudoise du diabète AVD: «Contrairement aux groupes de parole, il ne s'agit pas ici de parler d'une maladie précise, mais de la façon dont on vit avec une maladie chronique, au travail, en famille ou durant ses loisirs. (…) Sans oublier sa relation avec son médecin.»

 


Bild

«Entraide pour les malades chroniques», Dans: OTXWorld (2013), p.8 -9

Interview du Dr Jörg Haslbeck, directeur de Careum Formation des patients, et de Sandra Zibell, collaboratrice du projet Promotion de la Santé et Prévention du Service de santé publique du canton de Zoug (à droite): «De nombreux malades chroniques ont pu améliorer significativement leur qualité de vie.»